Éthique et déontologie

Consciente de l'importance de l'éthique en gestion municipale et sensible à la mise en place d'actions concrètes, l'ADGMQ offre depuis 2011 l'accès à une ligne téléphonique portant, entre autres, sur l'éthique. En y téléphonant, le membre est aussitôt en contact avec un avocat spécialisé en droit municipal. Par ce service gratuit et confidentiel et, entre autres, par son code d'éthique, l'ADGMQ encourage une saine culture de l'éthique en matière de gestion municipale.

De plus, convaincue que les directeurs généraux des municipalités du Québec sont des acteurs clés dans la mise en œuvre de la Loi sur la transparence et l'éthique en matière de lobbyisme, l’ADGMQ convie ses membres à assurer la transparence des processus décisionnels de leur municipalité et le sain exercice des activités de lobbyisme. Pour ce faire, elle rend disponible sur son site Web la documentation du Commissaire au lobbyisme du Québec.

Consultez les documents d’importance du Commissaire au lobbyisme du Québec ainsi que des sections de son site Web afin de connaître le rôle du titulaire d’une charge publique lorsque des communications d’influence ont cours. Ces informations vous aideront à prévenir bien des risques de dérapages en matière d'éthique et de lobbyisme.

Finalement, soulignons qu'en février 2012, l’ADGMQ présentait, sous l’initiative de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et avec la collaboration de la Corporation des officiers municipaux agréés du Québec (COMAQ) et des Gestionnaires en ressources humaines des municipalités du Québec (GRHMQ), un nouveau modèle de code d’éthique et de déontologie des employés municipaux.

Rappelons qu’à cette époque les municipalités du Québec, en vertu de la loi sur l’éthique et la déontologie en matière municipale, avaient l’obligation d’adopter un code d’éthique et de déontologie pour les employés municipaux avant le 2 décembre 2012. L’ADGMQ proposait alors un modèle de code disponible en français et en anglais.