Colloque sur les parcs industriels et les écoparcs d’activités

L'ADGMQ multiplie ses actions afin d'offrir à ses membres l’opportunité d’entretenir des relations dans un objectif d’échange, de soutien et de partage avec un réseau de professionnels. À titre de partenaire de diffusion, l'ADGMQ convie ses membres à participer à la 5e édition du colloque sur les parcs industriels et les écoparcs d’activités.

12 et 13 juin 2018
À L’HÔTEL ESTRIMONT SUITES ET SPA

A propos de ce colloque

OBJECTIF

  • Planifier de nouveaux grands espaces industriels pour faciliter les exigences de nouvelles réalités logistiques (portuaire, ferroviaire, routière et aéroportuaire) afin de mieux accueillir les investisseurs ;
  • Adopter de nouveaux concepts d’organisation territoriale pour mieux desservir les territoires ;
  • Établir et promouvoir les nouvelles tendances d’aménagement et de requalification de zones industrielles ou d’activités ;
  • Comprendre les nouvelles réalités de l’acceptabilité et de la responsabilité sociale ;
  •  Considérer la mobilité et l’énergie comme des facteurs majeurs de développement industriel ;
  • Voir le réchauffement climatique et la biodiversité comme des opportunités de développement ;
  • Voir le développement durable comme un facteur de croissance économique.
     

PROGRAMME

2018 sera l’année de la logistique : logistique des transports terrestre, ferroviaire, maritime et aérien où le développement durable, l’intelligence et l’aménagement travaillent de pair dans une réalité mondiale. Tous, nous devrons repenser nos parcs industriels afin de desservir des entreprises qui penseront, de plus en plus, au cheminement physique de leurs produits de l’usine au consommateur, mais également du retour de ceux-ci en fin de vie utile. Cela impliquera une logistique toujours plus efficace, écologique et économique. Serons-nous prêts ?

Encore en 2018, la stratégie maritime du Québec prendra pleinement son envol afin de confirmer la position géographique exceptionnelle du Québec comme pivot de développement durable de tout le nord-est américain (135 millions de consommateurs). Les opportunités de développement découlant de cette stratégie ne manqueront pas… Soyons à l’affût !

La quinzaine de ports maritimes du Québec qui font partie de cette stratégie ne seront pleinement efficaces que si derrière eux les villes non portuaires établissent des stratégies de développement qui s’alignent en concordance avec celles de la stratégie maritime afin de créer partout des emplois de qualité, tout en protégeant les écosystèmes et la biodiversité de l’ensemble du Québec.

La stratégie « maritime » ne touche donc pas que les villes qui en dépendent directement. Elle est au cœur du bien-être économique des communautés non riveraines ou adjacentes et doit donc être partenaire des communautés de l’interland québécois tout en cadrant avec le numérique, les TIC, la symbiose industrielle et toutes les technologies innovantes.

Finalement, le Plan Nord exigera aussi un déploiement sans précédent d’efforts logistiques efficaces pour connaître son plein succès. Tous les moyens de transport devront être mis à contribution pour développer les territoires et attirer les investisseurs. Il y aura presque autant de transport VERS les sites d’exploitation que PROVENANT de ceux-ci. Le « Québec » a donc beaucoup à y gagner !

A propos de l'Association PALME :  

PALME a pour objet l’amélioration de la qualité environnementale des territoires d’activités économiques, s’inscrivant dans le cadre de stratégies territoriales globales de développement durable et de qualité environnementale élevée, autour des questions d’aménagement, de gestion et d’animation des parcs d’activités.

L'Association rappelle à ses membre, qu'elle met à leur disposition, en collaboration avec PALME, un service gratuit de référencement à des fins d’identification de collaborateurs français potentiels pour tout dossier touchant les zones d’activités, soit les parcs d’activités, les parcs industriels ou les zones industrielles. Pour l'information complète, rendez-vous en zone membre sous l’onglet «services et avantages».